Liste de produits par MANU LANN HUEL

MANU LANN HUEL
MANU LANN HUEL


Chanteur, compositeur, poète.


« Imprégnés de l’influence de Mac Orlan, du Barzhaz Breizh, des langues bretonnes et françaises, les mots explosent et s’imposent comme autant de cris lancés par un poète à la mer, à la nuit, celle qui étreint les solitudes et réveille la magie des îles ».


TELERAMA


Né en 1949 et originaire du Juch (Ar Yeuc’h), près de Douarnenez, Manu Lann Huel a développé une véritable histoire d’amour avec sa ville adoptive Brest où il vit depuis maintenant une trentaine d’années.


Le Barde, comme on se plait à l’appeler en Bretagne, sort son premier disque en 1977. « En passant par les Champs »marquera toutes les mémoires. Le poète met ses propres textes en musique mais aussi ceux de René-Guy Cadou, de Pierre-Jakez Hélias… sans fossé entre chanson et poésie,


suivra donc :


- La Fleur Rouge(1987)
- Rue de la Rade (1992 - Prix de la Création)
- Manu Lann Huel chante René-Guy Cadou (1993)
- Île-elle(1998 - LOZ 23).
- Manu Lann Huel chante Léo Ferré (2003 - Choc de la Musique - LOZ 41)


Notons sa présence régulière dans de nombreux enregistrements et créations artistiques marquant ces dernières années. On peut citer, en 2002, « Victor Hugo », dernière collaboration d’écriture avec le maître artificier Jacques Couturier dont le texte est interprété par Pierre Arditi.


La rencontre avec Didier Squiban, pianiste, compositeur et ami de longue date donnera naissance à une coopération sans faille. Dès 1993, Didier assurera les arrangements du disque de René-Guy Cadou et sera présent sur les deux albums suivants.


Le travail d’écriture et d’interprétation prend également toute sa dimension en spectacle. Manu Lann Huel habité par les mots, les restitue, de sa voix voilée de granit, d’une façon unique et poignante.

MANU LANN HUEL
MANU LANN HUEL


Chanteur, compositeur, poète.


« Imprégnés de l’influence de Mac Orlan, du Barzhaz Breizh, des langues bretonnes et françaises, les mots explosent et s’imposent comme autant de cris lancés par un poète à la mer, à la nuit, celle qui étreint les solitudes et réveille la magie des îles ».


TELERAMA


Né en 1949 et originaire du Juch (Ar Yeuc’h), près de Douarnenez, Manu Lann Huel a développé une véritable histoire d’amour avec sa ville adoptive Brest où il vit depuis maintenant une trentaine d’années.


Le Barde, comme on se plait à l’appeler en Bretagne, sort son premier disque en 1977. « En passant par les Champs »marquera toutes les mémoires. Le poète met ses propres textes en musique mais aussi ceux de René-Guy Cadou, de Pierre-Jakez Hélias… sans fossé entre chanson et poésie,


suivra donc :


- La Fleur Rouge(1987)
- Rue de la Rade (1992 - Prix de la Création)
- Manu Lann Huel chante René-Guy Cadou (1993)
- Île-elle(1998 - LOZ 23).
- Manu Lann Huel chante Léo Ferré (2003 - Choc de la Musique - LOZ 41)


Notons sa présence régulière dans de nombreux enregistrements et créations artistiques marquant ces dernières années. On peut citer, en 2002, « Victor Hugo », dernière collaboration d’écriture avec le maître artificier Jacques Couturier dont le texte est interprété par Pierre Arditi.


La rencontre avec Didier Squiban, pianiste, compositeur et ami de longue date donnera naissance à une coopération sans faille. Dès 1993, Didier assurera les arrangements du disque de René-Guy Cadou et sera présent sur les deux albums suivants.


Le travail d’écriture et d’interprétation prend également toute sa dimension en spectacle. Manu Lann Huel habité par les mots, les restitue, de sa voix voilée de granit, d’une façon unique et poignante.

Voir 1 - 2 de 2 articles
Accepter Site utilisant des cookies